Prestataires

Découvrez quelques projets 2023

Par Pascale Baziller | Le | Lieux

Coup de projecteur sur quelques chantiers dont certains équipements pour les JO Paris 2024 qui ouvriront leurs portes en 2023.

L’Arena Porte de La Chapelle devrait être livrée fin 2023 - © Ville de Paris
L’Arena Porte de La Chapelle devrait être livrée fin 2023 - © Ville de Paris

Chantiers pour les Jeux olympiques et paralympiques Paris 2024

L’un des arguments de la candidature de Paris pour les JO 2024 était de s’appuyer sur les installations sportives existantes ou dont la construction était déjà programmée (93 % des infrastructures au total). Voici quelques chantiers en cours qui devraient s’achever en 2023, quelques mois avant la cérémonie d’ouverture des JO Paris 2024.

L’Arena Porte de La Chapelle (Paris 18e) est en cours de construction, elle devrait être livrée en décembre 2023. Elle accueillera alors les épreuves de Badminton, de para badminton et gymnastique rythmique.Ce nouvel équipement qui disposera de 8000 places accueillera des épreuves sportives (dont les premières compétitions sportives de basket ball) mais aussi des concerts, des spectacles et des congrès. Imaginé comme un lieu de vie intégré à la vie de quartier, l’Arena Porte de La Chapelle devrait être reconnaissable par son architecture moderne et verdoyante avec un socle vitré ouvert sur le quartier, une terrasse végétalisme offrant une vue panoramique sur le Grand Paris, 3000m2 d’espaces extérieurs de détente mais aussi 6000m2 de toiture végétalisme et 1 700m2 de terrasse plantées.

L’Arena Porte de La Chapelle devrait être reconnaissable par son architecture moderne et verdoyante - © Ville de Paris
L’Arena Porte de La Chapelle devrait être reconnaissable par son architecture moderne et verdoyante - © Ville de Paris

Le Grand Palais (Paris 8e) dont les travaux de rénovation ont débuté le 12 mars 2021 sera fin prêt pour les Jeux olympiques de 2024. Parmi les principales rénovations : « redécouverte des espaces obstrués au fil du temps » avec rénovation des « statuaires, façades et décors intérieurs » ; réouverture « des perspectives de la nef au Palais de la découverte et entre les Champs-Élysées et la Seine » ; mise aux normes ; restauration des balcons et de la nef pour augmenter la jauge de 60 %. La nef accueillera l’escrime et le taekwondo aux Jeux olympiques et paralympiques.

Situé sur le site de « La Plaine Saulnier », à proximité du Stade de France, en Seine-Saint-Denis (93), le Centre aquatique olympique accueillera les compétitions de natation artistique, de plongeon et de water-polo. Il comprendra deux bassins de 50 mètres et 2 fosses de plongeon. Si, durant les JO, il pourra accueillir 15 000 places, il sera reconfiguré à 2 500 places après cet événement sportif. Tout comme le Village olympique (en cours de construction dans le même département, livraison 2024), il bénéficiera d’un réseau de transport en commun efficace avec l’accès à deux lignes de RER, B et D, et à la ligne 13 du métro et sera directement connecté au Stade de France via un pont, aussi en chantier, qui enjambera l’autoroute A1. Sa livraison est prévue fin 2023.

Le Centre aquatique olympique sera connecté au Stade de France via un pont qui enjambera l’autoroute A1.   - © PROLOOG / ARCHITECTES VENHOEVENCS ET ATELIERS 2/3/4/
Le Centre aquatique olympique sera connecté au Stade de France via un pont qui enjambera l’autoroute A1. - © PROLOOG / ARCHITECTES VENHOEVENCS ET ATELIERS 2/3/4/

La base municipale du Roucas Blanc est en cours de réaménagement pour devenir la marina olympique de Marseille qui accueillera les épreuves de voiles pour les Jeux olympiques de 2024 et des épreuves test en 2023. Sont concernés 7500 m2 de bâti construit ou rénové et 17 000 m2 d’espaces extérieurs aménagés. Le site olympique doit doubler sa capacité d’accueil des bateaux, passant de 300 à 600. Les équipes olympiques de voile sont d’ores et déjà à l’entrainement. 

La marina olympique de Marseille accueillera les épreuves de voiles pour les JO 2024 et des épreuves test en 2023.  - © Ville de Marseille
La marina olympique de Marseille accueillera les épreuves de voiles pour les JO 2024 et des épreuves test en 2023. - © Ville de Marseille

Quelques autres projets

L’espace événementiel du Cnit La Défense (géré par Viparis) est en cours de modernisation. Fermé depuis l’été 2015 en raison des travaux d’Éole (gare du RER E ouverture mi-2023), son inauguration est prévue courant 2023. L’architecte Nicolas Adam et le dessinateur et scénographe François Schuiten ont imaginé une forêt souterraine d’arbres digitaux baptisant le lieu de « Cnit Forest ». Sur plus de 20 000 m2, ce dernier se composera de deux amphithéâtres, 24 salles de réunion et deux espaces polyvalents pour des événements en simultané.

L’espace événementiel du Cnit La Défense va réouvrir courant 2023 - © Viparis
L’espace événementiel du Cnit La Défense va réouvrir courant 2023 - © Viparis

 

Après 7 ans de travaux de rénovation, la mairie de Paris a annoncé le 1er décembre 2022, la réouverture du Théâtre de la Ville (construit en 1862) au public en septembre 2023, initialement prévue en 2019. Retards (crise sanitaire…), imprévus et une facture qui a gonflé passant des 26 millions d’euros annoncés à 36 millions d’euros. C’est le cabinet d’architecture Blond & Roux qui a réalisé les travaux. Il s’est attaché à mettre aux normes de sécurité le bâtiment, à débarrasser l’édifice du plomb et de l’amiante, à reconfigurer une partie de l’espace à l’étage et revisiter le hall d’accueil. La rénovation a été complétée par le ravalement de la façade.

Le Campus du PSG à Poissy (78) s’étendra sur 74 hectares et comptera 17 terrains de football, dont six chauffés. Ce futur centre d’entrainement très moderne (bâtiment de 10 000 m2 avec salles de soins, sauna, restaurant, 43 chambres…) accueillera les joueurs professionnels mais aussi les jeunes du centre de formation. Les membres de l’équipe de football pourront s’y entraîner à l'été 2023. Un projet qui devrait coûter entre 250 et 300 millions d’euros. 

CO’Met, le nouveau complexe événementiel à Orléans, sera inauguré le 7 janvier 2023 par Orléans Métropole et accueillera dans la nouvelle Arena une rencontre sportive de l’équipe de France de handball avant son départ pour le Mondial en Pologne et en Suède (10 au 30 janvier 2023). Cet équipement modulable réunit un parc des expositions (reconstruction avec 4 halls), un palais des congrès (auditorium de 1000 places), 800 m2 de salles de sous-commission, une Arena (grande salle sportive et culturelle) de 10 000 places situés dans la continuité du Zénith actuel (6500 personnes). Un « 4 en 1 » qui permet d’accueillir simultanément de grands événements nationaux et internationaux et de positionner le territoire sur le marché du Mice.

CO’Met, un nouvel équipement 4 en 1 qui positionne Orléans sur le marché du Mice - © IOA Production
CO’Met, un nouvel équipement 4 en 1 qui positionne Orléans sur le marché du Mice - © IOA Production

Le Musée d’art contemporain (MAC) à Marseille devrait rouvrir au printemps 2023. Le chantier de rénovation avec toit-terrasse et espaces modernisés a pris du retard notamment en raison du covid.

Transférer cet article à un(e) ami(e)